Skip Navigation

Société canadienne d'histoire et de philosophie des sciences

Canadian Society for the History and Philosophy of Science

Nouvelles

Motion re: Federal Scientists

MOVED: The Canadian Society for the History and Philosophy of Science endorses the principle of the federal scientists' freedom to communicate, and reaffirms the centrality of the ability of scientists to communicate for the advancement of science.

Link to the petition: https://www.change.org/p/federal-government-of-canada-restore-federal-scientists-freedom-to-communicate

Motion re: Nova Scotia Bill 100

MOVED: In light of recent legislation in Nova Scotia, Bill 100, the Universities Accountability and Sustainability Act, given Royal Assent on May 11, 2015,
CSHPS deeply regrets the passage of this Act, because it:

• Threatens academic freedom and the integrity of academic institutions
• Fails to reflect adequately the contribution of universities to the economy and liberal society of Nova Scotia
• Does not properly recognize university governance structures and oversight mechanisms
• Fails to take into account the systemic underinvestment in PSE that has led to these issues
We therefore urge all governments to reject and repeal such legislation or draft regulations that remedy these concerns.

Link to NS Bill 100: http://nslegislature.ca/index.php/proceedings/bills/universities_accountability_and_sustainability_act_-_bill_100

Preliminary Announcement/Save the Date – Three Societies Meeting 2016 – 22-25 June 2016, Edmonton, Canada

The Canadian Society for the History and Philosophy of Science, the History of Science Society, and the British Society for the History of Science would like to announce the eighth Three Societies Meeting which will be held 22-25 June 2016 at the University of Alberta.

This international event brings together scholars from around the world and has been held every four years since 1998, most recently in Philadelphia (2012), Oxford (2008), and Halifax (2004).

We would like to invite you to save the date and join us for what promises to be an exciting meeting!

For more information, contact threesocieties2016@ualberta.ca

Announcements

Manifeste de Manchester

À l’occasion du plus important congrès mondial rassemblant des historiens des sciences, des techniques et de la médecine, nous, administrateurs et membres de la Division internationale d’histoire des sciences et des techniques de l’Union internationale d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques, proclamons :

(1) que la science, les techniques et la médecine constituent depuis des millénaires des traits constants de l’humanité et font partie intégrante de la société et de la culture dans le monde entier ;

(2) que les connaissances scientifiques, techniques et médicales sont un bien public ;

(3) que nous soutenons l’étude de la nature et nous efforçons de la rendre compréhensible à la communauté scientifique et au grand public par des recherches académiques scrupuleuses et par des actions de sensibilisation dans les nombreuses langues de la famille humaine ;

(4) que les recherches académiques sur les sciences, les techniques et la médecine doivent viser à une compréhension complète et nuancée de la croissance, du progrès, des problèmes et des perspectives de ces activités humaines essentielles. Ceci nourrit la conscience du fait que les sciences, les techniques et la médecine, lorsqu’elles sont correctement développées, sont un bien public ;

(5) que les historiens des sciences, des techniques et de la médecine peuvent jeter des ponts entre les diverses cultures par la collaboration et l’examen de perspectives, patrimoines et styles de pensée différents.

(6) que la compréhension de l’histoire des sciences, des techniques et de la médecine contribue positivement à l’enseignement de l’histoire générale ainsi qu’à celui des méthodes et du contexte des sciences, des techniques, et de la médecine ;

(7) que les produits des sciences, des techniques et de la médecine constituent une part essentielle du patrimoine matériel de l’humanité. Ces produits doivent être préservés, interprétés, et développés par des professionnels ayant une connaissance approfondie de leur signification culturelle.

En conséquence, dans le but d’une amélioration générale et d’une mise en œuvre de la connaissance, les participants réunis du 24e Congrès international d’histoire des sciences, des techniques et de la médecine, tenu à Manchester (Royaume Uni), en juillet 2013, déclarent :

1. L’histoire des sciences, des techniques et de la médecine doit être soutenue et financée de manière continue et régulière par les institutions publiques et privées de manière à garantir que les jeunes générations connaissent bien leur patrimoine scientifique, technique et médical tel qu’interprété par des historiens formés de manière appropriée.

2. L’histoire des sciences, des techniques et de la médecine mérite d’être intégrée de manière importante dans les programmes d’enseignement des écoles secondaires, des écoles supérieures et des universités. Les pratiques locales et nationales doivent guider cette intégration.

^TOP


Veuillez soumettre les nouvelles par courriel à l'administrateur du web.

English

Nouvelles

Plus d'annonces, de conférences, d'appels aux documents de recherche et d'offres d'emploi >>>

Inscrivez-vous ou renouvellez votre adhésion en-ligne