Une diplômée de Glendon remporte la toute première bourse McCall MacBain

Une diplômée de Glendon remporte la toute première bourse McCall MacBain


Au terme d’un processus rigoureux de demande de bourse qui a duré six mois et comprenait deux séries d’entretiens, Amanda Sears (BA, 2020), diplômée de Glendon et future créatrice de changements positifs, a participé à un appel Zoom qui a changé sa vie.

Glendon Graduate Amanda Sears
Amanda Sears

Durant l’appel, Amanda a appris qu’elle faisait partie des 20 Canadiens et Canadiennes récipiendaires de la toute première bourse McCall MacBain, programme complet de bourse d’études de leadership au pays qui soutient les études de maîtrise et les études professionnelles.

Cette bourse permet aux étudiants et étudiantes de faire une maîtrise ou un programme professionnel entièrement financé à l’Université McGill tout en participant à des programmes de mentorat et de perfectionnement du leadership.

Plus de 735 personnes ont posé leur candidature pour les bourses McCall MacBain; 132 d’entre elles ont participé à des entrevues régionales avec des dirigeants locaux en novembre et 50 ont été invitées aux entrevues finales en mars. Les bourses ont été accordées en fonction de la personnalité, de l’engagement communautaire, du potentiel de leadership, de l’esprit d’entreprise, de l’excellence académique et de la curiosité intellectuelle.

Amanda Sears a obtenu en 2020 un baccalauréat ès arts en science politique et philosophie du campus Glendon de l’Université York. Tout au long de ses études, elle a occupé des emplois à temps partiel en tant que barista et serveuse et a également été assistante de recherche pour deux professeurs de York. Elle travaille maintenant à Montréal et va poursuivre une maîtrise en bioéthique.

« Faire partie de cette bourse d’études et de sa mission est un privilège et me remplit d’enthousiasme, a-t-elle déclaré. Je pense que ce que la bourse offre aux étudiants est une forme de liberté : la liberté de faire preuve de curiosité intellectuelle et d’audace, quelque chose que peu d’entre nous peuvent faire tandis que nous concilions études et finances et quand nous nous frayons un chemin dans le milieu universitaire. »

Ancienne rédactrice en chef de Pro Tem, le journal étudiant bilingue de Glendon, Amanda gérait alors une équipe de 13 personnes. Elle a également contribué à la rédaction de la Revue d’études internationales de Glendon. En tant que fière lionne de York, elle attribue à l’Université York les nombreuses possibilités qu’elle a eues de développer et de renforcer ses compétences en leadership. « J’ai développé la plupart des forces et des compétences nécessaires au processus de candidature durant mes études de premier cycle. C’est notamment le cas pour mon expérience en leadership, qui s’est surtout développée dans l’environnement universitaire : on peut beaucoup apprendre en maximisant son implication sur le campus. »

En plus de sélectionner 20 boursiers et boursières McCall MacBain, le programme de bourses McCall MacBain et l’Université McGill ont offert 55 bourses d’entrée à des candidats prometteurs Christina Hoang, Betty Nwaogwugwu et Kaitlyn Smoke, diplômées de l’Université York, se sont vu offrir des bourses McCall MacBain de finalistes (10 000 $) pour leurs études à McGill, et Berta Kaisr s’est vu offrir une bourse régionale McCall MacBain (5 000 $) qu’elle pourra utiliser dans n’importe quelle université publique du Canada.

Amanda Sears, Christina Hoang, Betty Nwaogwugwu et Kaitlyn Smoke faisaient partie des 46 Canadiens et Canadiennes issus de 28 universités qui ont été appelés à participer à des entretiens finaux virtuels en mars. Chaque finaliste a participé à des entretiens avec des leaders canadiens issus du monde universitaire, des affaires, du gouvernement et des secteurs sociaux.

« Les grandes problématiques actuelles appellent l’énergie et l’esprit d’entreprise de nos boursières et boursiers », note John McCall MacBain qui, avec son épouse, Marcy McCall MacBain, a créé les bourses grâce à un don historique de 200 millions de dollars à l’Université McGill en février 2019, un montant inégalé à ce jour au Canada. « Le programme va leur permettre d’approfondir leurs connaissances, de parfaire leur leadership et de nouer de précieux liens pour contribuer au mieux-être de notre société. Nous tenons à les féliciter chaleureusement et à saluer du même coup les centaines de personnes de partout au Canada qui ont soumis leur candidature. »

La campagne est déjà en cours pour la deuxième promotion de boursiers et boursières McCall MacBain et la période de mise en candidature s’ouvre en juin. Les étudiants et diplômés canadiens peuvent visiter le site mccallmacbainscholars.org  pour s’informer sur la façon de postuler pour l’admission à l’automne 2022. Les étudiants actuels de York et les nouveaux diplômés sont invités à participer à une séance d’information sur les bourses d’études McCall MacBain, le mardi 13 avril, afin d’en savoir plus sur ces bourses et sur la façon d’y postuler.

Source : YFile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *