Notre message à la communauté de l'Université Laurentienne | Our Message to the Laurentian Community

Notre message à la communauté de l'Université Laurentienne | Our Message to the Laurentian Community

English message follows

Pour bon nombre d’entre nous, c’est sur les campus universitaires que l’on planifie son avenir, que l’on part à la découverte de soi, d’une carrière ou de la quête du savoir. Collectivités grandes et petites bénéficient de la force motrice essentielle des établissements postsecondaires, agents de changement positif.

Au cours des dernières semaines mais surtout des derniers jours, la communauté de l’Université Laurentienne a été secouée par un profond sentiment d’incertitude. C'est sans aucun doute une source de grande préoccupation pour les personnes les plus touchées, ainsi que pour les communautés que l'Université dessert et soutient depuis des décennies.

À Glendon, nous soutenons que la francophonie est un élément essentiel du tissu social de notre province et de notre pays, et que l’éducation postsecondaire est cruciale à la vitalité de la francophonie canadienne. Accompagné de toute la grande famille d’étudiants, de membres du personnel, de professeurs et de diplômés, je transmets mes sentiments les plus chaleureux aux membres de la famille de l’Université Laurentienne qui font face à un avenir incertain.

Les communautés du Nouvel-Ontario sont reconnues pour leur résilience, mais il s'agit là d'un revers troublant, et nous partageons leurs inquiétudes quant à l'impact des plus récentes décisions, notamment sur la communauté franco-ontarienne pour qui l’offre d’une programmation en français est vitale.

Aux étudiantes et étudiants, membres du personnel et du corps professoral qui sont touchés directement par ces décisions, nous souhaitons réitérer notre solidarité et nous espérons que toutes et tous trouveront rapidement de nouvelles voies à suivre, vers un avenir prometteur.


For many, post-secondary institutions are places to chart a future, places to set the foundations of self-discovery, of a career, of a quest for knowledge. In communities big and small, post-secondary institutions play an essential role by contributing to positive societal change.

For the past weeks and especially the past few days, the Laurentian University community has been shaken to its core by a deep sense of uncertainty. This is undoubtedly a cause for concern among those most affected, and in the communities the University has served and supported for decades. 

At Glendon, we know that La Francophonie is a vital part of the fabric of our province and our country, and that higher education is crucial to the vitality of Canadian Francophone communities. Today I am joined by Glendon's extended family of students, staff, faculty and alumni to extend our warmest thoughts to the Laurentian University family as they face an uncertain future. 

While Northern Ontario communities are known for their resilience, this is an unsettling setback, and we share concerns about the impact of those most recent decisions, specifically on the Franco-Ontarian community for whom the availability of French-language post-secondary programming is vital.

To students, staff and faculty members who are directly impacted by these decisions, we want to reiterate our solidarity and we hope that they are able to find a way forward, with new opportunities.

- Marco Fiola, principal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *