Skip to main content Skip to local navigation

Next steps in York’s plan to address anti-Black racism | Prochaines étapes du plan de York pour lutter contre le racisme anti-Noirs

Next steps in York’s plan to address anti-Black racism | Prochaines étapes du plan de York pour lutter contre le racisme anti-Noirs

La version française suit la version anglaise.

Following the global outpouring of grief, anger and demands for change following the brutal death of George Floyd in Minneapolis, York affirmed its solidarity with those experiencing anti-Black racism and our commitment to fighting racism in all of its forms. You can read my statement here.

In the days since my statement, we have heard from many members of our community. The message has been clear: while it is essential to stand in solidarity, it is not enough to issue statements. Action is required to address the long and destructive legacy of anti- Black racism in Canadian society. Today, I am pleased to announce a series of steps that we will take as part of our shared responsibility to build a more inclusive, diverse and just community.

Steps we have already taken
York has been actively engaged through our teaching and our research in addressing anti- Black racism. Some existing initiatives include:

  • The Jean Augustine Chair in Education, Community & Diaspora, currently held by Professor Carl James
  • Our innovative Black Canadian Studies Certificate in the Faculty of Liberal Arts & Professional Studies
  • Work undertaken by colleagues in two of our organized research units, the Harriet Tubman Institute and Centre for Research on Latin America and the Caribbean (CERLAC)
  • The York University-TD Bank Community Engagement Centre, working to increase access to education and facilitate community-engaged research in the Black Creek neighbourhood
  • Our Community Safety Council that provides a valuable forum for community members to provide input into campus safety and security. Due to complications arising from the COVID-19 pandemic, meetings were recently deferred and Council members were informed that the meetings would be rescheduled in the summer.

What we are doing now
More recently, York has been working to increase the representation of Black faculty and ensuring diverse applicant pools in our complement searches. I am pleased to highlight that York has hired 14 new Black faculty members over the past two years, underscoring our longstanding commitment to inclusive excellence. Together with the York University Faculty Association (YUFA), we also struck the Joint Subcommittee of Employment Equity and Inclusivity, tasked with looking at the question of Black faculty representation on campus. This sub-committee delivered a series of important recommendations in early January of this year.

We know that the need for further action is urgent, and the recommendations in the Joint Sub-committee report provide a good place to start. Today we are announcing new measures to address anti-Black racism and the need for greater representation on our campuses including:

  • Initiating dedicated searches to hire a minimum of six new Black faculty over the next three years.
  • Our new Vice-President of People, Equity and Culture, is currently finalizing the appointment of a Senior Advisor on Equity and Representation to support the implementation of the Joint Sub-Committee’s report.
  • We are undertaking a review of our affirmative action program and unconscious bias training jointly with the York University Faculty Association. A key area for examination will be the disaggregation of hiring data to give the University a better understanding of where equity and diversity gaps exist.
  • Developing a post-doctoral fellows program dedicated to emerging scholars who are Black, Indigenous and People of Colour to foster and build a pool of potential faculty hires for the future.
  • Developing a solution to ensure the long-term leadership and vibrancy of our Race Inclusion and Supportive Environments (RISE) committee.
  • Delivering a number of online training modules on Challenging Unconscious Bias to faculty, staff and students as well as modules on Understanding Racism. We know that education is a proven route to positive and permanent social change, and we are committed to increasing the educational resources available to our community focused on anti-racism.

What we want to do next
We are also contemplating a range of new initiatives that require more consultation and development before we can implement them. They include:

  • Surveying our community to develop a complete picture of diversity and representation to better identify where resources are required. This should include the collection of disaggregated data for faculty, staff and students.
  • Deepening the integration of critical race theory and anti-racism training into our curriculum through, for example, requirements in student learning outcomes, and the potential creation of a new micro-credential in anti-racism and anti-bias training available to all members of the York community using digital badging.
  • Working with Black students, faculty and staff to refine our community safety model.

We hope that these actions represent a substantive first step in fulfilling our responsibility to address anti-Black racism and all forms of discrimination. I also know that these actions cannot be top-down. York needs to listen carefully to those living with anti-Black racism to shape programs that respond to their needs and to identify new initiatives that will ensure that every member of our community is supported as they pursue their personal visions of educational, research and career success.

To that end, we will be engaging in a series of consultations with Black students, faculty and staff over the coming weeks. We are finalizing the details of this consultation process, and I hope to provide the community with more information soon.

Sincerely,

Rhonda L. Lenton,
President & Vice Chancellor


En réponse au déferlement mondial de douleur et de colère et aux demandes de changement qui ont suivi la mort brutale de George Floyd à Minneapolis, York a affirmé sa solidarité avec les personnes victimes de racisme anti-Noirs et son engagement à la lutte contre le racisme sous toutes ses formes. Vous pouvez lire ma déclaration ici.

Depuis la diffusion de cette déclaration, nous avons entendu de nombreux témoignages des membres de notre communauté. Le message est clair : il est crucial d’être solidaire, mais des déclarations ne suffisent pas. Des mesures sont requises pour rejeter l’héritage destructeur du racisme anti-Noirs qui sévit dans la société canadienne depuis longtemps. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’annoncer une série de mesures entreprise dans le cadre de notre responsabilité partagée de bâtir une communauté plus diverse, plus inclusive et plus juste.

Mesures déjà en place
L’Université York s’est engagée activement au moyen de l’enseignement et la recherche dans la lutte contre le racisme anti-Noirs. Voici certaines initiatives existantes :

  • La chaire Jean Augustine en matière d’éducation, de communauté et de diaspora actuellement occupée par le professeur Carl James
  • Notre certificat d’étude des Noirs unique en son genre de la Faculté d’arts libéraux et d’études professionnelles
  • Les travaux de nos collègues dans deux ORU, l’Institut Harriet Tubman et le Centre de recherche sur l’Amérique latine et les Caraïbes (CERLAC)
  • Le Centre d’engagement communautaire-Banque TD de l’Université York œuvre pour accroître l’accès à l’éducation et favoriser la recherche communautaire dans le quartier Black Creek
  • Notre conseil de sécurité communautaire est un forum précieux pour les membres de la communauté pour fournir des données importantes concernant la sécurité du campus. En raison de complications découlant de la pandémie de la COVID-19, les réunions ont été remises à plus tard et les membres du conseil ont été informés que les réunions étaient reportées à l’été.

Ce que nous faisons en ce moment
Plus récemment, York s’est efforcée d’accroître la représentation de personnes noires au sein du corps professoral et de garantir la diversité des candidats lors des renouvellements d’effectifs. J’ai le plaisir de souligner qu’au cours des deux dernières années, York a engagé 14 professeures et professeurs noirs ce qui démontre notre engagement envers l’excellence inclusive. En concert avec l’Association des professeurs de l’Université York (YUFA), nous avons confié au sous-comité mixte d’équité en matière d’emploi et d’inclusivité la tâche de se pencher sur la question de la représentation de personnes noires au sein du corps professoral sur nos campus. Le sous-comité a présenté une série de recommandations importantes en janvier dernier.

Nous savons que le besoin d’actions supplémentaires est pressant; les recommandations du rapport du sous-comité constituent un bon point de départ. Aujourd’hui, nous annonçons de nouvelles mesures pour combattre le racisme anti-Noirs et pour assurer une meilleure représentation sur nos campus. Elles comprennent :

  • Des démarches pour engager au moins six autres professeurs et professeurs noirs au cours des trois prochaines années.
  • Notre nouvelle vice-présidente de l’équité, des personnes et de la culture finalise actuellement la nomination d’un conseiller principal sur l’équité et la représentation pour appuyer la mise en œuvre des recommandations du sous-comité mixte.
  • Nous entreprenons un examen de notre programme d’action positive et de la formation sur les préjugés inconscients en collaboration avec YUFA. Une composante clé de l’examen sera la désagrégation des données d’embauche pour fournir à l’Université une meilleure compréhension des écarts en matière d’équité et de diversité.
  • Nous élaborons un programme de bourses postdoctorales dédiées aux chercheurs et chercheuses émergents qui sont des personnes noires, autochtones ou de couleur afin de favoriser la formation d’un bassin de candidats potentiels pour des postes au sein du corps professoral.
  • Nous travaillons sur des solutions pour garantir le leadership et le dynamisme de notre comité sur l’inclusion raciale et les milieux de travail positifs (RISE).
  • Nous offrons plusieurs modules de formation en ligne sur la remise en question des préjugés inconscients pour les membres du corps étudiant, du personnel et du corps professoral ainsi que des modules sur la compréhension du racisme. Nous savons que l’éducation est une voie reconnue vers le changement social positif et permanent, et nous nous engageons à accroître les ressources éducatives à la disposition de notre communauté qui sont axées sur la lutte contre le racisme.

Ce que nous prévoyons faire par la suite
Nous envisageons également plusieurs initiatives qui nécessitent plus de consultation et dedéveloppement avant leur mise en œuvre. Elles comprennent notamment :

  • Une enquête auprès de la communauté pour dresser un tableau complet de la diversité et de la représentation afin de mieux déterminer les ressources nécessaires. Cela devrait inclure la collecte de données désagrégées pour les membres du corps professoral, du personnel et du corps étudiant.
  • L’approfondissement du processus d’intégration de la théorie raciale critique et de la formation contre le racisme dans notre programme d’études grâce, par exemple, à des exigences en matière de résultats d’apprentissage et à la création potentielle d’un nouveau microcrédit en matière de formation pour la lutte contre le racisme et les préjugés, accessible à tous les membres de la communauté de York à l’aide de badges numériques.
  • Travailler avec des membres noirs du corps étudiant, du personnel et du corps professoral pour raffiner notre modèle de sécurité communautaire.

Nous espérons que ces actions constituent un premier pas important de notre prise de responsabilité dans la lutte contre le racisme anti-Noirs et contre toutes les formes de discrimination. Je sais aussi que ces actions ne peuvent pas être menées du haut vers le bas. York doit écouter attentivement ceux qui vivent avec le racisme anti-Noirs afin d’élaborer des programmes qui répondent à leurs besoins et de nouvelles initiatives qui garantiront que chaque membre de notre communauté est soutenu dans la poursuite de ses visions personnelles en matière d’éducation, de recherche et de réussite professionnelle.

À ces fins, nous engagerons au cours des prochaines semaines une série de consultations avec les membres noirs du corps étudiant, du corps professoral et du personnel. Nous finalisons actuellement les détails de ce processus de consultation et j’espère pouvoir fournir bientôt plus de détails à la communauté.

Je vous prie d’agréer mes sincères salutations,

Rhonda L. Lenton,
Présidente et vice-chancelière

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *