UNE FIERTÉ GRANDISSANTE – LE MUR DE LA RECONNAISSANCE

UNE FIERTÉ GRANDISSANTE – LE MUR DE LA RECONNAISSANCE

Célébrer l’excellence à Glendon c’est reconnaître avant toute chose notre présence sur un territoire traditionnel autochtone exceptionnel, notamment préservé par la nation Anishinabek, la Confédération Haudenosaunee et les Hurons-Wendats. La région est le foyer d’un grand nombre de communautés des Premières Nations, inuites et métisses, et nous reconnaissons aussi les titulaires actuels du traité, la Première Nation des Mississaugas de Credit. Ce territoire est soumis au Pacte de la ceinture wampum faisant référence au concept du « bol à une cuillère », entente définissant le partage et la préservation pacifiques de la région des Grands Lacs.

Ce parc, son couvert forestier et son accès à la rivière Don forment un campus unique dans un oasis de verdure en milieu urbain. Tout comme l’arbre à feuilles, Glendon tire sa force de ses racines et encourage sa population étudiante à s’épanouir en apportant des changements positifs dans leur communauté. 

Depuis son inauguration en 1966, Glendon a bénéficié de la contribution de personnes exceptionnelles et a servi de lieu de partage des savoirs.

Au cours des prochains mois, vous découvrirez ces personnes dont le portrait viendra s’ajouter à la murale. Dans la foulée du Mois de l’Histoire des Noirs, nous inaugurons ce mur de la reconnaissance avec une diplômée de Glendon, Rosemary Sadlier, afin d’honorer son leadership et sa contribution pour l’établissement du Mois de l’histoire des Noirs au Canada.

Rosemary Sadlier, OOnt

Mettre l’Histoire des Noirs au premier plan | B.A. Sociologie

Rosemary Sadlier

Rosemary Sadlier est une force vive de la diversité, de l’équité, de l’inclusion et de la célébration de l’Histoire des Noirs au Canada et dans le monde entier. Après avoir obtenu un diplôme au Collège universitaire Glendon en vue de travailler dans le secteur de la sociologie et du travail social, elle a mis à profit son expérience de femme noire en menant une longue carrière distinguée de défenseure de la justice sociale, de chercheuse, d’éducatrice, d’auteure, de consultante et de conférencière de renommée internationale sur l’Histoire des Noirs, l’antiracisme et les enjeux des femmes.

Au cours de son mandat de plus de deux décennies en tant que présidente de l’Ontario Black History Society — le seul organisme de mise en valeur du patrimoine (OPP) du Canada axé sur l’histoire des Noirs — Mme Sadlier a transformé la façon dont notre société célèbre et valorise l’Histoire des Noirs. Parmi ses nombreuses réalisations notables, Mme Sadlier a réussi à faire commémorer le Mois de l’Histoire des Noirs et le Jour de l’émancipation à tous les niveaux du gouvernement canadien, des étapes capitales dans sa mission de promotion de l’Histoire des Noirs.

Elle continue à créer des changements positifs en organisant des activités d’information, de sensibilisation et de plaidoyer pour éliminer les obstacles auxquels les jeunes Canadiennes et Canadiens noirs sont confrontés. Que ce soit en tant qu’éducatrice influençant les programmes et les politiques, en tant que consultante professionnelle faisant la promotion de la diversité, de l’égalité et de l’inclusion, en tant qu’activiste mettant en avant les expériences de sa communauté par le biais du Black Canadian Network, ou encore en tant qu’auteure immortalisant son histoire dans une série d’ouvrages, le rayonnement de Mme Sadlier s’étendra indéniablement sur des générations.

Ann Cavoukian

Protection de la vie privée du public B.A. Psychologie

Ann Cavoukian

Depuis plus de 20 ans, Ann Cavoukian est reconnue comme l’une des plus grandes expertes mondiales en matière de protection de la vie privée. Depuis qu’elle a obtenu son diplôme de psychologie au Collège universitaire Glendon, elle a consacré sa carrière à servir et à défendre les intérêts du public, et à concevoir des solutions innovantes pour protéger la vie privée, financière et les informations médicales des citoyens et citoyennes face aux nouvelles technologies et à l’évolution rapide de la société. 

En tant que Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario — un rôle qu’elle a eu l’honneur sans précédent d’exercer pendant trois mandats consécutifs —, Mme Cavoukian a incité la province à franchir d’innombrables étapes en faveur de la protection de la vie privée. Le point culminant de ses réalisations, la « Protection de la vie privée dès la conception (Privacy by Design) », a établi un cadre pour que le respect de la vie privée occupe une place centrale à chaque étape du processus d’élaboration des nouveaux systèmes et technologies. Aujourd’hui adoptés à l’échelle internationale, ces principes novateurs ont valu à Mme Cavoukian d’être largement saluée, notamment en recevant la Médaille du service méritoire de la Gouverneure générale.

L’incidence indéniable de Mme Cavoukian dans la sphère publique lui a permis d’étendre son influence. En tant que conseillère, elle soutient des entreprises, des comités et des agences de premier plan dans l’élaboration de politiques et de législations avant-gardistes en matière de protection de la vie privée. En tant que professeure, elle forme les futurs dirigeants et dirigeantes et les prépare à relever les défis imminents qui se posent à nos libertés fondamentales. Grâce à ses nombreuses contributions, Mme Cavoukian nous a permis de rester en sécurité aujourd’hui et a ouvert la voie pour que cette sécurité perdure.

Heather Scoffield

La parole au service de l’influence B.A. Études internationales

Heather Scoffield

Depuis près de 30 ans, la journaliste Heather Scoffield est une voix éminente et influente dans les débats sur l’économie, les politiques publiques, le commerce, l’énergie, l’environnement, les affaires autochtones, les entreprises et la politique au Canada. Les années qu’elle a passées au Collège universitaire Glendon ont éveillé en elle un profond amour de l’écriture. Elle a mis à profit sa formation bilingue en études internationales en devenant une journaliste illustre sur la scène nationale et en inscrivant ses mots percutants dans la conscience canadienne.

L’œuvre de Mme Scoffield transcende les frontières, abordant des sujets d’une importance vitale au Canada — comme sa couverture primée de la dépendance aux opioïdes dans des communautés éloignées des Premières Nations — tout en contribuant au discours international avec sa couverture des urgences économiques au Brésil et en Argentine et celle de la crise financière mondiale de 2008. Après avoir travaillé pour Reuters et The Globe and Mail, Mme Scoffield a inspiré des changements stratégiques à grande échelle et a dirigé les efforts de modernisation numérique depuis la capitale nationale en tant que chef du Bureau de La Presse canadienne à Ottawa. Plus récemment, son travail en tant que chroniqueuse nationale et chef du Bureau du Toronto Star à Ottawa a posé de nouveaux jalons en associant l’économie et la politique et en relatant directement les implications du pouvoir et de l’argent aux gens ordinaires.  

Par l’intermédiaire du Conseil canadien des affaires, Mme Scoffield mobilise son expertise économique et sa vaste expérience de la politique fédérale pour avoir une incidence encore plus grande sur le développement d’idées et d’innovations tournées vers l’avenir. Pendant des années, ses écrits ont permis à son lectorat de s’intéresser de près à des questions importantes. En influençant les décideurs politiques et les chefs d’entreprise pour qu’ils trouvent des solutions, Mme Scoffield contribue à bâtir un avenir meilleur pour tous les Canadiens et Canadiennes.

Sara Singh

Diriger la prochaine génération B.A. Science politique

Sara Singh

Sara Singh est une politicienne ontarienne émergente, une militante de la justice sociale et des arts, et une dirigeante d’association à but non lucratif prête à faire une différence pour les communautés qu’elle s’est engagée à servir. Élue membre du parti néo-démocrate de l’Ontario à l’âge de 33 ans, Mme Singh a mis à profit sa formation en science politique au Collège universitaire Glendon pour élaborer une campagne et un programme progressistes qui ont trouvé un écho auprès de l’électorat qui l’a mandatée pour faire bouger les choses. 

En tant que première femme Indo-Caribéenne élue à l’Assemblée législative de l’Ontario, Mme Singh a brisé le plafond de verre et a surmonté des obstacles systémiques pour représenter la circonscription de Brampton-Centre de 2018 à 2022. Pendant son mandat au sein du parti de l’opposition officielle, elle a contribué à orienter leur approche en tant que cheffe adjointe et a consacré son temps, ses efforts et son énergie à s’attaquer aux problèmes imminents qui touchent sa circonscription, notamment les soins de santé insuffisants, l’éducation sous-financée et les injustices raciales découlant des pratiques controversées de fichage.

Le service public de Mme Singh va au-delà de l’isoloir. Elle transmet sa passion pour la justice sociale en tant que directrice fondatrice de Broadening Horizons, une organisation à but non lucratif qui donne aux jeunes les moyens d’influer sur le changement social dans leurs communautés locales et au niveau mondial grâce à l’éducation, aux arts et à la créativité. Avec de nombreuses réalisations à son actif et un brillant avenir devant elle, Mme Singh donne le ton aux jeunes désireux de changer les choses.