Home » Le programme

Le programme

Entreprenez des études supérieures dans un programme qui combine la maîtrise en études françaises et le doctorat en études francophones. Sous la supervision de professeurs dévoués et accessibles, vous étudierez des questions aussi riches que la critique des mythes, la littérature francophone d’Amérique du Nord, la littérature féminine du Maghreb, la bande dessinée, les variations du français dans les communautés francophones d’Amérique du Nord, la Créolité, le français parlé des étudiants en immersion, la psycholinguistique et bien plus encore. Au cœur de la ville la plus diversifiée du Canada, vous rencontrerez des francophiles du monde entier et des francophones qui parlent diverses variétés de français.  

Les filières et spécialisations proposées aux diplômés en études françaises sont les suivantes : 

  • Les voix féminines dans l’histoire littéraire : l’écriture en exil ou l’écriture comme mémoire 
  • Théories de l’imagination littéraire 
  • Littératures francophones : approches transversales et transdisciplinaires 
  • Interprétation des œuvres littéraires : approches herméneutiques 
  • Acquisition des langues et cognition : apprentissage et enseignement du français comme première langue (L1) et comme seconde langue (L2) en milieu minoritaire 
  • Linguistique de variation : perspectives historiques, sociologiques et ethnolinguistiques  
  • Conséquences de la langue en contact : recherches sociolinguistiques et socio-stylistiques sur le français en contact  
  • Linguistique générale et historique : perspectives romanes et typologiques 

Vous constaterez que la communauté dynamique des études françaises à Glendon offre plusieurs activités axées sur la recherche tout au long de l’année, comme le Centre de recherches sur les langues et les cultures en contact. 

Les cours


Durant vos études, vous suivrez des cours qui vous proposent une approche rigoureuse et équilibrée des études françaises, comme la Linguistique descriptive et théorique du français, Le français en perspective sociolinguistique et L’apprentissage du français en contexte canadien

Voir les horaires des cours sur le site de l’Université York

Catalogue des cours

ÉTÉ 2023

FREN 6607 3.0 Séminaire en politiques linguistiques et droits linguistiques en contexte transculturel (S3)
Professeure Dominique Scheffel-Dunannd

FREN 5900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

FREN 6900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

ÉTÉ 2022

FREN 6204 3.0 Interprétation des oeuvres littéraires : approches herméneutiques (S1)
Professeur Janusz Przychodzen

FREN 5900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

FREN 6900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

AUTOMNE 2022

FREN 5609 3.0 Théories psycholinguistiques et acquisition du français
Professeure Christine Besnard 

FREN 6101 3.0 Méthodes de recherches en études littéraires et linguistiques
Professeure Dominique Sheffel-Dunand

FREN 5245/FREN 6209 3.0 Balzac traduit/Traduire Balzac
Professeure Marie-Christine Aubin

FREN 5900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

FREN 6900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

HIVER 2023          

FREN 5612 3.0 Variation langagière: éthique et éducation
Professeure Marie-Élaine Lebel

FREN 5213 3.0 Narratologie
Professeure Marie-Christine Pioffet

FREN 5900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

FREN 6900 3.0 Cours de lectures dirigées / Cours individuel (Directed reading)

Cours de maîtrise

THÉORIES ET CHAMPS LITTÉRAIRES

Études françaises 5213 3.0
Narratologie

Ce cours propose une introduction approfondie à l’analyse du récit littéraire : étude des notions et techniques fondamentales de l’analyse narrative et application de ces dernières à divers romans, contes ou nouvelles.

Études françaises 5221 3.0
Études de théorie littéraire contemporaine

Ce cours est une introduction aux diverses théories et méthodes d’analyse textuelle, dont l’épanouissement au XXe siècle a permis le renouvellement des études littéraires.

Études françaises 5224 3.0
Sémiotique du théâtre

L’univers sémiotique que constitue le théâtre, cette machine à produire des signes, dirait Barthes, soulève diverses problématiques : rapport entre texte théâtral et représentation, entre personnage et comédien, entre spectacle et spectateur… autant de voix pour l’étude du phénomène théâtral.

Études françaises 5613 3.0
Sémiologie générale et textes littéraires
S’appuyant sur certaines notions propres à la sémiologie générale, le cours propose une étude fonctionnelle de la signification des textes littéraires. Le texte littéraire est construit, comme tout autre texte, à partir de structures linguistiques, mais son fonctionnement est particulier, l’information qu’il transmet étant plus riche que celle transmise par un texte utilitaire.

Champs littéraires

Études françaises 5202 3.0
L’utopie littéraire aux XVIIe et XVIIIe siècles
À l’aide d’un certain nombre d’utopies des XVIIe et XVIIIe siècles, et par un survol de leurs sources antiques et étrangères, nous proposons une réflexion sur l’utopie littéraire et sur les causes de son essor sous l’Ancien Régime.

Études françaises 5214 3.0
L’écriture épistolaire
Ce cours se propose d’explorer le champ épistolaire à partir d’ouvrages théoriques sur la question. Le corpus choisi varie selon la personne chargée du cours.

Études françaises 5227 3.0
Le récit de voyage au Nouveau Monde (XVIe-XVIIIe siècles)

Ce cours propose une réflexion sur le genre viatique comme on l’appelle maintenant de plus en plus souvent pour parler des journaux de bord, des relations de missions, de séjour ou de découverte qui connaissent à « l’âge classique » un rayonnement sans précédent dans l’histoire littéraire.

Études françaises 5236 3.0
Mythe et littérature

Ce séminaire propose une initiation aux différentes approches d’étude de la littérature en conjonction avec le mythe et une exploration des méthodes d’analyse récemment développées et affinées dans ce domaine (notamment la mythocritique et la mythanalyse).

Études françaises 5237 3.0
L’Esthétique et la poétique

Ce cours explore en profondeur, dans une perspective interdisciplinaire, au croisement de la critique littéraire et de la philosophie, avec l’appui des oeuvres littéraires tirée de la littérature de langue française, deux grands et incontournables domaines de réflexion sur la littérature : l’esthétique et la poétique. Les aspects les plus importants de l’esthétique  et de la poétique sont d’abord abordés séparément pour servir, ensuite, à l’établissement des rapports multiples entre l’esthétique et la poétique, dans le processus de production de la représentation littéraire.

Études françaises 5238 3.0
Littérature jeunesse et autoreprésentation
Qu’il s’agisse de faire découvrir l’aventure de la lecture (albums et premiers romans) ou de traiter du moi en devenir (romans pour adolescents), l’autoreprésentation caractérise de plus en plus d’œuvres jeunesse contemporaines. Ce cours propose d’en circonscrire les principales manifestations à travers l’analyse d’ouvrages français et canadiens-français. Des concepts théoriques qui lui sont étroitement associés (intertextualité, métalepseY) seront aussi abordés

Études françaises 5239 3.0
Nouveaux mondes, mondes nouveaux : esquisse d’une géographie imaginaire de la France renaissante à l’âge des Lumières

Ce séminaire qui porte sur les lieux imaginaires vise à permettre aux étudiants d’établir une filiation entre les grands mythes géographiques de l’âge classique au sens large du terme et les légendes de l’Antiquité et du Moyen Âge. Il a en outre pour but de sensibiliser les étudiants aux problématiques de l’intertextualité et de la description dans les textes de fiction.

Études françaises 5240 3.0
La bande dessinée
Ce cours propose une exploration des relations qu’entretient la littérature avec l’image, principalement par l’entremise de la bande dessinée. Par l’étude de l’histoire de la bande dessinée et l’examen de quelques-unes de ses figures emblématiques (Tintin, Astérix, Blake et Mortimer, et plus récemment les apports du roman graphique ¯ Le décalogue, L’histoire secrète, Murena…) ainsi que par l’exploration des procédés narratifs qui la caractérisent, il s’agira d’en examiner les codes sui generis.

Études françaises 5241 3.0
Balzac et l’illusionnisme social

Faire illusion, tel est le moteur de la réussite sociale selon Balzac. Que l’on soit un génie de la science ou un génie de l’illusion, l’important est de paraître un génie. Le monde de Balzac où se joue la « comédie humaine » sera analysé à la lumière de cette perspective qui est aussi celle de l’école sociologique de l’illusionnisme social (Bourdieu, Goffman).

Études françaises 5242 3.0
Roman de la Seconde Guerre mondiale
Ce cours propose d’etudier des romans qui metient en scene la Seconde Guerre mondiale. Il s’agira d’analyser la construction de memoires collective et culturelle qui s’opere dans ces oeuvres selon une approche sociocritique.

Études françaises 5243 3.0
Écriture poétique
Ce cours invite l’étudiant(e) à réfléchir sur sa prise de parole et sur le langage poétique, dans le but d’appréhender son propre acte créateur et d’ainsi prendre conscience des forces et des faiblesses qui sous-tendent sa démarche créatrice.

Études françaises 5244 3.0
Écriture poétique franco-ontarienne contemporaine
Ce cours examine l’ecriture poetique franco-ontarienne contemporaine a partir de certains auteurs, themes et developpements theoriques. La poesie franco-ontarienne reflete des thematiques universelles et des specificites socioculturelles et linguistiques propres au contexte minoritaire. Les thematiques abordees dans la production poetique que nous etudions cherchent a montrer, entre autres, les influences determinantes du contexte sur les poetes et vice versa.

Études françaises 5245 3.0/6209 3.0 (cours co-inscrit avec TRAS 5342 3.0)
Balzac traduit-Traduire Balzac
Partant des théories de la réception (Jauss, Iser) et des approches culturelles plus récentes en traductologie (Bassnett, Lefevere), ce cours mettra en lumière quelques-unes des questions, politiques, sociales, historiques et autres qui déterminent la traduction d’un auteur à l’étranger. Des études de cas sur Balzac en anglais et en chinois serviront de base à l’étude de la réception de Balzac dans d’autres langues et/ou pays.

Études françaises 5246 3.0 Écriture créative, production et analyse textuelles: de la théorie à la pratique
Ce cours a pour objectif d’enseigner aux étudiants intéressés par l’écriture créative une perspective critique sur les stratégies d’écriture poétique et narrative. Le cours est composé de trois volets : théorie, analyse et production. Le barème d’évaluation a pour but de vérifier les connaissances théoriques, le travail d’analyse et de production des étudiants. Le cours est donné en français.

ÉCRITS FÉMININS

Écrits féminins de l’Ancien Régime

Études françaises 5207 3.0
La voix des femmes à la Renaissance en France
Ce cours étudiera les conditions de l’expression féminine en France au XVIe siècle à la lumière de la recherche courante (condition et éducation des femmes, prise de parole acceptable et exceptionnelle). Étude de textes de plusieurs écrivaines connues (Marguerite de Navarre, Louise Labbé) et moins connues (Hélisenne de Crenne, les Dames des Roches), ainsi que d’écrits intimes (lettres et mémoires).

Études françaises 5216 3.0
S’écrire au féminin : les correspondances féminines des XVIIe et XVIIIe siècles
Nous proposons d’étudier les rapports que les femmes d’expression française des XVIIe et XVIIIe siècles entretinrent avec l’écriture épistolaire et de montrer comment cette dernière permit de contourner bien des interdits.

Écrits féminins de la Francophonie

Études françaises 5230 3.0
Le roman féminin en Algérie
Ce cours se propose de présenter l’originalité de l’itinéraire d’écriture de romancières algériennes. À partir de perspectives littéraires diverses et de contextes socio-historiques et culturels particuliers, on analysera les œuvres qui ont contribué à générer la littérature féminine de langue française en Algérie.

Études françaises 5232 3.0
Écriture féminine au Maroc

Ce cours vise à fournir un aperçu des étapes marquantes de la littérature marocaine d’expression française au féminin. On analyse les œuvres d’écrivaines d’origine arabo-musulmane et judéo-sépharade selon les problématiques qu’elles soulèvent face à l’appréhension du réel et à la remise en question de l’ordre conventionnel et moral imposé par ces sociétés enracinées dans un modèle très fortement patriarcal.

Écrits féminins en France aux XXe et XXIe siècles

Études françaises 5228 3.0
Annie Ernaux : la mémoire vécue et écrite

Ce cours focalise l’attention sur quatre grands ouvrages de l’écrivaine contemporaine Annie Ernaux. Le texte sera étudié à travers des perspectives critiques variées – en particulier, la théorie féministe, la sociocritique, la narratologie et les théories de réception – afin de révéler les principales préoccupations thématiques de l’auteure et les traits stylistiques de son texte.

Études françaises 5212 3.0
Colette, les femmes et l’écriture

Ce cours étudie l’œuvre de Colette sous plusieurs aspects : sociologique (les  » femmes-auteurs  » à la Belle Époque), stylistique (l’écriture de Colette) et thématique (la venue de l’écriture, l’affirmation de la liberté, le goût de la vie).

Études françaises 5231 3.0
Andrée Chédid
Plusieurs approches théoriques sont ici proposées pour aborder l’œuvre romanesque d’une grande écrivaine égyptienne d’origine libanaise, Andrée Chedid.

LITTÉRATURES ET SOCIÉTÉS

La Francophonie

Études françaises 5220 3.0
Le roman maghrébin
Introduction à la littérature maghrébine francophone par l’étude approfondie de trois romans marquants, aussi bien dans leur facture romanesque que dans leur contenu révolutionnaire. On s’attachera à cerner les nouveaux procédés narratifs, l’impact sociopolitique et surtout l’esthétique nouvelle qui se démarque de celle d’autres francophonies. On n’imposera pas de grille méthodologique ni une seule approche théorique. On tentera de dégager, à partir des œuvres et de leur configuration, une analyse qui prenne en charge le roman dans son contexte historique et formel.

Études françaises 5225 3.0
Les Lettres belges francophones : une littérature d’irréguliers
On se propose d’étudier quelques-uns des grands textes narratifs belges, en les resituant dans l’originalité de leur émergence institutionnelle et dans la spécificité de leur écriture. Les œuvres étudiées seront choisies parmi les trois grandes périodes de la littérature belge (époque léopoldienne, surréalisme et après-guerre) : du roman symboliste (Rodenbach) au roman contemporain (Mertens), en passant par la nouvelle fantastique (Ray) et le roman policier (Simenon). Une attention toute particulière sera aussi accordée aux grandes écrivaines belges, telles Yourcenar ou Mallet-Joris.

Le Canada français

Études françaises 5226 3.0
La nouvelle au Québec et au Canada français

Ce cours propose une réflexion sur les caractéristiques formelles de la nouvelle en tant que genre littéraire et explore les différents facteurs contextuels susceptibles d’expliquer l’évolution du genre bref au Québec et au Canada français à partir de 1960. Pour ce faire, il puise dans plusieurs approches théoriques : perspectives narratologique et stylistique, et théorie de la réception.

Études françaises 5233 3.0
Nouvelles esthétiques en littérature québécoise

Exploration approfondie des nouvelles formes de narration qui se sont manifestées dans la littérature québécoise contemporaine depuis 1980 jusqu’à nos jours. Avant la présentation et une analyse détaillée des œuvres choisies, une introduction de type théorique sera consacrée à chaque courant esthétique.

Études françaises 5235 3.0
Dialogues des cultures en littérature québécoise

Ce cours propose aux étudiants d’explorer à partir d’un corpus d’oeuvres contemporaines le phénomène des cultures en contact, qui a tant marqué, ces derniers temps, aussi bien la littérature québécoise que la littérature internationale. Les auteurs d’origines diverses seront à l’étude, ainsi que les auteurs québécois, nés au Québec, qui ont écrit sur d’autres cultures et d’autres sociétés.

La France

Études françaises 5219 3.0
André Malraux, romancier-mémorialiste
Ce cours étudiera quelques aspects de l’écriture riche et variée d’André Malraux. On essaiera notamment de tracer l’évolution du roman d’aventure au texte dialogué et au discours socratique. On portera aussi attention aux textes du mémorialiste où s’affirme le mode dialogué. Quelques questions de théorie d’art et de théorie littéraire que Malraux a exposées dans ses essais seront abordées.

Études françaises 5222 3.0
Voltaire : les enjeux de son écriture
À partir des formes variées de l’écriture de Voltaire : la lettre, le théâtre, l’histoire, la poésie épique, le conte philosophique, etc., ce cours propose une étude de l’efficacité du langage dans la société française du XVIIIe siècle.

Études françaises 6206 3.0
Introduction à la textologie : écrits de l’Ancien Régime
Ce séminaire propose d’initier les étudiants aux problématiques de l’édition critique des textes de l’Ancien Régime en mettant l’accent sur les écrits de la Nouvelle-France.
Même s’il n’y a jamais eu d’imprimerie en Nouvelle-France, le corpus de la littérature coloniale de la langue française est particulièrement riche et donna lieu à de nombreuses rééditions en France et plus tard au Québec. Tous les historiens de la littérature francophone d’Amérique s’entendent pour dire que le corpus de la Nouvelle-France constitue le ferment incontournable des lettres et de l’identité québécoises. Or, bien que l’exégèse des écrits de la Nouvelle-France soit de plus en plus féconde depuis ces dernières décennies, de nombreux manuscrits restent encore inédits et plusieurs imprimés ne sont plus disponibles. En outre, le patrimoine littéraire que forment les écrits de la Nouvelle-France suppose de multiples connaissances historiques, ethnographiques, zoologiques, botaniques et linguistiques pour être apprécié par un plus grand nombre de lecteurs.

Cours de doctorat

FREN 6101 3.0
Méthodes de recherche en linguistique et en littérature
Le séminaire de méthodologie de la recherche sera un séminaire collectif pris en charge par l’ensemble du corps professoral.

FREN 6201 3.0

Les grandes figures de l’imaginaire littéraire
Ce séminaire permettra d’examiner la conformation et les caractéristiques de quelques grandes figures (le héros, l’antagoniste, la madone / femme fatale, l’étranger, le diable, le sage, notamment) dans leurs diverses manifestations littéraires et d’en explorer, à l’aide de méthodes d’analyse spécifiques (l’imagination matérielle bachelardienne, la poétique de l’imaginaire de Jean Burgos, l’archétypologie anthropologique durandienne), les dynamismes structurants, de façon à déterminer la nature de certaines forces complexes qui sous-tendent l’imaginaire.

FREN 6202 3.0
Auteurs illustres de la littérature québécoise
Par une mise en perspective à la fois socioculturelle et esthétique de l’œuvre de certains auteurs incontournables de la littérature québécoise (Anne Hébert, Gabrielle Roy, Jacques Poulin, Jacques Ferron…), la réflexion portera dans ce séminaire sur l’étude du parcours et de l’impact de grands créateurs contemporains.

FREN 6203 3.0
Séminaire de recherche sur les théories de la fiction
Entre mimesis et poiesis, le texte littéraire se déploie selon des stratégies qui ouvrent la réflexion au questionnement. Ce séminaire explorera les modes de représentation permettant au récit de fiction de se constituer dans un rapport et intrinsèque et extrinsèque avec le réel, ainsi que les soubassements anthropologiques du dispositif fictionnel et le rôle de celui-ci dans la constitution d’une vision du monde.

FREN 6204 3.0
Interprétation des œuvres littéraires : approches herméneutiques
Ce cours propose une exploration approfondie de la problématique de l’interprétation dans le contexte littéraire. Dans un premier temps, il consiste en une présentation synthétique de la question du sens, telle qu’elle s’est posée en Occident à travers plusieurs grandes traditions et écoles, dont surtout l’exégèse allégorique et l’exégèse littérale. Ensuite, en focalisant sur des approches modernes de type herméneutique, il offre aux étudiants la possibilité de connaître mieux la nature de la parole littéraire par le biais des problèmes et des méthodes qui ont trait à l’interprétation et à la critique philosophiques des œuvres.

FREN 6205 3.0
Écrivains canado-maghrébins en exil ou l’écriture comme mémoire
Comment l’exil est-il contextualisé chez les écrivains de la diaspora maghrébine (arabo-musulmane ou judéo-sépharade) vivant au Québec et en Ontario. Dans ce séminaire, nous tenterons de dégager, entre autres, les métaphores liés aux pays d’origine et au pays d’accueil et de mieux saisir le concept d’hybridité identitaire.

FREN 6206 3.0
Introduction à la textologie : écrits de l'Ancien Régime
Ce séminaire propose d’initier les étudiants aux problématiques de l’édition critique des textes de l’Ancien Régime en mettant l’accent sur les écrits de la Nouvelle-France.
Même s’il n’y a jamais eu d’imprimerie en Nouvelle-France, le corpus de la littérature coloniale de la langue française est particulièrement riche et donna lieu à de nombreuses rééditions en France et plus tard au Québec. Tous les historiens de la littérature francophone d’Amérique s’entendent pour dire que le corpus de la Nouvelle-France constitue le ferment incontournable des lettres et de l’identité québécoises. Or, bien que l’exégèse des écrits de la Nouvelle-France soit de plus en plus féconde depuis ces dernières décennies, de nombreux manuscrits restent encore inédits et plusieurs imprimés ne sont plus disponibles. En outre, le patrimoine littéraire que forment les écrits de la Nouvelle-France suppose de multiples connaissances historiques, ethnographiques, zoologiques, botaniques et linguistiques pour être apprécié par un plus grand nombre de lecteurs.

FREN 6209 3.0
Balzac traduit-Traduire Balzac
(cours co-inscrit avec FREN 5245 3.0/TRAS 5342 3.0)Partant des théories de la réception (Jauss, Iser) et des approches culturelles plus récentes en traductologie (Bassnett, Lefevere), ce cours mettra en lumière quelques-unes des questions, politiques, sociales, historiques et autres qui déterminent la traduction d’un auteur à l’étranger. Des études de cas sur Balzac en anglais et en chinois serviront de base à l’étude de la réception de Balzac dans d’autres langues et/ou pays.

Cours de maîtrise

LINGUISTIQUE DESCRIPTIVE DU FRANÇAIS

Études françaises 5602 3.0
Syntaxe fonctionnelle du français

Présentation des principaux aspects de la recherche fonctionnaliste dans le domaine de la syntaxe du français – discipline définie ici comme l’étude des relations (« fonction ») qu’entretiennent entre eux les monèmes constitutifs d’un énoncé.

Études françaises 5605 3.0
L’apport ethnométhodologique en linguistique française

Ce cours fournit un traitement approfondi des problèmes découlant des correspondances à établir entre la linguistique énonciative française et l’ethnométhodologie américaine.

Études françaises 5606 3.0
Phonologie fonctionnelle et structurale : théorie et mise en application
 Examen attentif des bases épistémologiques, des fondements méthodologiques et des techniques d’analyse d’un des courants les plus importants de la phonologie structurale européenne, à savoir la phonologie fonctionnelle.

Études françaises 5613 3.0
Sémiologie générale et textes littéraires
S’appuyant sur certaines notions propres à la sémiologie générale, le cours propose une étude fonctionnelle de la signification des textes littéraires.

Études françaises 5615 3.0
Processus de grammaticalisation / Morphosyntaxe

Le concept de grammaticalisation réfère aux mécanismes discursifs et logico-cognitifs par lesquels diverses catégories lexicales d¹une langue acquièrent peu à peu des fonctions grammaticales et contribuent de la sorte aux changements linguistiques perpétuels – changements auxquels sont soumises toutes les langues vivantes du monde.


LINGUISTIQUE ÉNONCIATIVE DU FRANÇAIS

Études françaises 5603 3.0
Temps, aspect et mode en français contemporain : approches énonciatives

Étude sémantique approfondie des marqueurs grammaticaux du temps, de l’aspect et du mode en français à la lumière des théories de l’énonciation (Benveniste, Culioli) et des théories « pré- ou para- énonciatives » (Guillaume).

Études françaises 5607 3.0
Linguistique énonciative du français : phatiques, déictiques, connecteurs
 Ce cours abordera les trois principales facettes de l’activité langagière – interaction, représentation, formalisation – à partir de l’étude empirique et de la problématisation théorique de trois types d’opérations de repérage énonciatif (opérations phatiques, opérations déictiques, opérations de connexion).

Études françaises 5621 3.0
Thématisation et détermination, approche énonciative

En s’appuyant sur plusieurs théories linguistiques structurales et post-structurales, ce cours se propose de faire une analyse pointue des opérations énonciatives de détermination et de thématisation menant à des phénomènes langagiers usuels souvent délaissés par les manuels scolaires et les grammaires de référence.


LE FRANÇAIS EN PERSPECTIVE ROMANE ET HISTORIQUE

Études françaises 5610 3.0
Français et langues romanes : perspectives historique et typologique
Ce cours se propose d’aborder la problématique fondamentale de la linguistique romane et d’établir sur cette base la place du français parmi les langues romanes.

Études françaises 5611 3.0
L’approche diachronique et l’évolution historique du français
Ce cours définit la place de l’approche diachronique dans la linguistique moderne. On étudiera les distinctions et les concepts essentiels pour l’approche diachronique, les causes et les conditionnements du changement linguistique, les méthodes de la linguistique historique.


LE FRANÇAIS EN PERSPECTIVE SOCIOLINGUISTIQUE

Études françaises 5604 3.0
Le français ontarien : perspective sociolinguistique
Ce cours vise deux objectifs principaux : (1) offrir un survol de l’essentiel des résultats des recherches (socio)linguistiques descriptives consacrées au français de l’Ontario; (2) initier les étudiant(e)s à la problématique de la recherche sociolinguistique sur le français en situation de langue minoritaire (contact linguistique). Dans le cadre de ce cours les étudiant(e)s auront à leur disposition un large éventail de corpus de français ontarien.

Études françaises 5608 3.0
Le français québécois : perspective sociolinguistique
.
Analyse des principaux courants de recherche en langue et linguistique franco-québécoises. Domaines abordés : phonétique, morphologie et lexique. Étude des mécanismes du changement linguistique et examen des principales ressources écrites, audio et vidéo, pour l’étude du français québécois. Évolution du contexte sociolinguistique depuis la Révolution tranquille.

Études françaises 5612 3.0
Variation langagière : éthique et éducation
Ce cours traite de la relation complexe qui existe, au sein d’un même groupe linguistique, entre les variations langagières, les diverses positions socioidéologiques dictant l’enseignement du français langue seconde et l’éthique déterminant les choix pédagogiques.

Études françaises 5614 3.0
Recherches linguistiques et sociolinguistiques sur le français parlé des élèves d’immersion
Ce cours vise deux objectifs principaux : 1) offrir un survol des résultats de la recherche linguistique et sociolinguistique sur la compétence en français parlé des élèves d’immersion, et 2) initier les étudiant(e)s aux aspects théoriques et méthodologiques de la recherche sociolinguistique sur l’apprentissage des variantes sociostylistiques du français parlé par les élèves d’immersion.

Études françaises 5616 3.0
La créolité : perspectives historique et linguistique

Le cours examine la notion de créolité en vue d’établir des liens entre, d’une part, l’histoire de la genèse des créoles dans les anciennes colonies françaises des Caraïbes et, d’autre part, la réalité culturelle et linguistique contemporaine de ces pays.

Études françaises 5618 3.0 : Variation du français nord-américain
Les parlers des différentes communautés francophones d’Amérique du Nord recèlent une variation considérable. On peut l’appréhender en comparant le parler de ces communautés les uns avec les autres (approche panlectale) ou en comparant le parler des différents groupes sociaux au sein d’une communauté (approche intralectale). Ce cours sera centré sur les variétés de français du Canada et des États-Unis (Louisiane). Par le biais de lectures, de travaux pratiques et d’une recherche approfondie sur des corpus de français parlé, les étudiants/e/s auront l’occasion de se familiariser avec cette variation en l’examinant selon les deux approches mentionnées
ci-dessus.


APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS EN CONTEXTE CANADIEN

Études françaises 5609 3.0
Théories psycholinguistiques et acquisition du français
Ce cours examinera les processus psychologiques et cognitifs mis en œuvre dans l’acquisition et l’utilisation des langues, et en particulier du français langue seconde, à la lumière des théories psycholinguistiques actuelles (cognitivistes, développementales, sociales etc.)

Études françaises 5612 3.0
Variation langagière : éthique et éducation
Ce cours traite de la relation complexe qui existe, au sein d’un même groupe linguistique, entre les variations langagières, les diverses positions socio-idéologiques dictant l’enseignement du français langue seconde et l’éthique déterminant les choix pédagogiques. Le cours s’interroge également sur les conséquences politiques éventuelles de ces divers choix.

Études françaises 5614 3.0
Recherches linguistiques et sociolinguistiques sur le français parlé des élèves d’immersion
Ce cours vise deux objectifs principaux : 1) offrir un survol des résultats de la recherche linguistique et sociolinguistique sur la compétence en français parlé des élèves d’immersion, et 2) initier les étudiant(e)s aux aspects théoriques et méthodologiques de la recherche sociolinguistique sur l’apprentissage des variantes sociostylistiques du français parlé par les élèves d’immersion.

Études françaises 5619 3.0/FR 4122 3.0
Approches en acquisition des langues secondes
Ce cours examine les modèles d'acquisition d'une langue seconde, ainsi que leurs fondements théoriques en linguistique, psychologie et sciences cognitives. Les étudiants examinent comment ces modèles ont été appliqués à l'enseignement et à l'apprentissage du français.

Études françaises 5622 3.0
Didactique de la grammaire du français écrit

Ce cours initie les étudiants aux techniques d’enseignement de la grammaire pour l’amélioration du français écrit. Il présente une démarche d’apprentissage des règles et des mécanismes du français visant à renforcer la compréhension du fonctionnement du système de la langue dans ses différents aspects (morphologique, syntaxique, sémantique) et propose une approche pédagogique faisant converger les connaissances grammaticales vers la pratique de l’écrit. (La langue d’enseignement est le français.)

Cours de doctorat

FREN 6601 3.0
Séminaire sur l’histoire de la variation en français québécois et hexagonal
(17e s.-20e s.)
Dans ce cours on passe en revue une série d'études qui ont examiné l'évolution de la variation du 17e au 20e s. en français hexagonal et en français québécois. Le cours portera sur plusieurs des questions méthodologiques et théoriques soulevées par ces études. Les étudiants auront l'occasion d'effectuer leurs propres recherches sur l'évolution de la variation à partir d'une vaste base de données littéraires qui fournissent une représentation du français oral et de plusieurs corpus sociolinguistiques recueillis durant la 2e moitié du 20e s. 

FREN 6602 3.0
Conséquences du contact des langues : recherches sociolinguistiques et socio-stylistiques sur le français en contact
Ce cours explore l’importance des influences intra- et inter-systémiques sur l’évolution du français à partir de données tirées de corpus de français en situation de contact avec d’autres langues en Amérique du Nord et dans d’autres parties du monde.

FREN 6603 3.0
Le changement historique phonologique et morphophonologique : causes et conditionnements (données françaises et romanes)
Le cours propose une nouvelle théorie du changement phonologique historique, notamment la théorie de la phonologie naturelle-cognitive, basée sur la distinction quintuple entre parole, norme, système, type et universaux (cf. Hjelmslev et Coseriu), et sur une distinction entre deux types d’universaux dont la base externe se retrouve dans les universaux cognitifs et articulatoires/perceptifs.

FREN 6604 3.0
Analyse et représentation phonologiques : niveaux d’abstraction et de formalisation (données françaises)
Ce cours propose d’approfondir l’étude de la relation entre concret et abstrait, et entre naturel et formel, dans l’analyse et les représentations phonologiques proposées par différentes théories phonologiques. Les données linguistiques sont tirées du français et illustrent des aspects dont l’analyse continue à poser des problèmes du point de vue théorique.

FREN 6605 3.0
Séminaire en linguistique et langues juridiques
Ce séminaire offre aux étudiants l’opportunité d’étudier les contextes dans lesquels les sciences du droit peuvent emprunter à la linguistique ses méthodologies descriptives et analytiques pour une analyse descriptive des textes juridiques. En s’appuyant sur des données linguistiques tirées du droit canadien (droit civil et common law), les étudiants ont l’occasion de réfléchir, par exemple, au niveau syntaxique et sémantique à l’usage de la modalité assertive, interrogative et jussive dans les énoncés juridiques. Au niveau pragmatique, une étude des performatifs et des actes de parole permet de mieux circonscrire les effets volontaires ou involontaires de l’émetteur sur le destinataire. Finalement des études lexicologiques permettent de définir la langue du droit, dans la mesure où cette langue constitue par son lexique la langue d’un groupe particulier, un dialecte social dont l’analyse s’avérera fort intéressante tant au plan synchronique que diachronique. Ce séminaire propose de travailler sur des corpus dans lequel les discours présentent les caractéristiques de langues juridiques au Canada : langues en perpétuelle évolution grâce aux migrations transnationales et internationales.

FREN 6606 3.0
Séminaire sur l’analyse du discours : continuum entre textualité et oralité
Ce séminaire offre aux étudiants l’opportunité d’approfondir les théories et les méthodologies de l’analyse du discours et de l’analyse conversationnelle en s’appuyant sur un corpus qui croise textualité et oralité. Il vise ainsi à illustrer comment traiter les formes linguistiques (au niveau phonologique, syntaxique et sémantique) lorsqu’elles se manifestent dans des dynamiques interactionnelles. Les étudiants explorent ainsi des textes ou enregistrements normativement rattachés à la littérature orale ou à l’oralité (poésie, prophéties, contes, légendes, théâtre, conversation en face-à-face, conversations mises en scène ou médiatisées). Cette approche implique un nouveau regard sur les formes linguistiques non plus selon la place qu’elles occupent au sein de systèmes mais comme manifestant, signalant ou marquant le déroulement de processus énonciatifs.

FREN 6607 3.0
Séminaire en politiques linguistiques et droits linguistiques en contexte transculturel
Ce séminaire propose d’étudier la relation entre le droit linguistique et les politiques linguistiques de sorte à encourager les étudiants à porter un regard critique sur cette relation qui soulève de nombreuses questions en politique linguistique. Est-il pertinent, voir légitime, de légiférer pour préserver des politiques linguistiques établies historiquement dans un contexte contemporain de transculturalité? Comment une loi peut-elle reconnaître à la fois des droits individuels et des droits collectifs au niveau national, régional et au niveau local dans des villes cosmopolites? À partir de corpus qui illustrent le discours public et privé au Canada sur cette problématique, les étudiants sont amenés à cerner la multiplicité des enjeux auxquels sont confrontés les juristes et les communautés majoritaires et minoritaires lors de la rédaction et l’interprétation d’une législation linguistique.

FREN 5004/6608 3.0
Séminaire avancé sur la variation et le changement linguistique en français ontarien
Ce séminaire offre aux étudiants la possibilité d’effectuer des travaux de recherche à l’aide de deux corpus oraux recueillis, l’un en 1978 et l’autre en 2005, parmi les adolescents francophones de quatre localités de l’Ontario où la force démographique des francophones est inégale. Les étudiants auront notamment l’occasion de réfléchir sur le rôle du contact avec l’anglais et de la restriction dans l’emploi du français dans la variation et le changement linguistique observables dans ces variétés de français ontarien.

An exterior shot of Glendon Campus.

Découvrez les réalisations de nos étudiants  

Explorez les travaux et les publications de nos étudiants et diplômés en études françaises. 

Emmanuel Nkurunziza (Directrice : Dominique Scheffel-Dunand), 2022
DE LA SUBJECTIVITÉ DANS LE DISCOURS SUR LE GÉNOCIDE AU BURUNDI. ANALYSE CRITIQUE DE QUELQUES TÉMOIGNAGES MÉDIATISÉS ENTRE 1993-2010

Peter Murvai (Directrice : Marie-Christine Pioffet), 2021
LA NATURE DANS LES UTOPIES DE GABRIEL DE FOIGNY ET DE TYSSOT DE PATOT. ANALYSE SÉMANTIQUE INTERPRÉTATIVE

Achille Fossi (Directrice : Dominique Scheffel-Dunand), 2020
MARQUEURS DE COMPÉTENCE (SOCIO) LINGUISTIQUE CHEZ DES APPRENANT(E)S UNIVERSITAIRES DE FRANÇAIS LANGUE SECONDE L’ACCORD VERBAL DE NOMBRE ET LA PARTICULE NEGATIVE <NE>

Ulrich Tété Benissan (Co-Directeur : Aimé Avolonto et Co-directrice : Yvette Szmidt), 2019
ALTÉRITÉ DU DEDANS, ALTÉRITÉ DU DEHORS DES NOIRS : GÉRARD ÉTIENNE, AHMADOU KOUROUMA, JAMES BALDWIN

Catherine Cua (Directrice : Sylvie Rosienski-Pellerin), 2019
REPRÉSENTER ET TRADUIRE LA CULTURE À TRAVERS L’IMAGE : LA CHINE ET LE JAPON DANS L’ALBUM DE JEUNESSE ILLUSTRÉ EN FRANCE ET AU QUÉBEC (2000-2015)

Abdellatif Samiky (Directeur : Sergio Villani), 2019
LE RETOUR DANS L’OEUVRE ROMANESQUE D’HÉDI BOURAOUI

Gaëlle Vercollier (Directeurs : Christine Besnard et Charles Elkabas), 2018
ACQUISITION D’UNE LANGUE VISUO-SPATIALE ET PLURILINGUISME AUDIO ORAL : LE CAS DE L’AMERICAN SIGN LANGUAGE (ASL) EN TANT QUE L2 SELON LA PERCEPTION D’APPRENANTS EN MILIEU UNIVERSITAIRE

Naba Al Najjar (Directrice : Marie-Hélène Larochelle), 2017
POSTURES DE LA MARGINALITÉ : ALBERTINE SARRAZIN (1937-1967), GRISÉLIDIS RÉAL (1929-2005), NELLY ARCAN (1973-2009)

 Mashal Riaz (Directeur : Janusz Przychodzen), 2017
TABOUS ET TRANSGRESSIONS SEXUELS DANS L’OEUVRE DE MICHEL TREMBLAY. UNE ÉTUDE PSYCHO-SOCIOCRITIQUE

Ania Staniszewski (Directeur : Swann Paradis), 2022
PHILOGYNE OU MISOGYNE?
REPRÉSENTATION IRONIQUE DE LA FEMME DANS CERTAINS CONTES CRUELS DE VILLIERS DE L’ISLE-ADAM (1838-1889)

Eric Keunne (Directrice : Dominique Scheffel-Dunand), 2020
LES RESSOURCES ÉDUCATIVES DANS L’ENSEIGNEMENT DU FLS : QUEL ENVIRONNMENT D’ARCHIVAGE ET DE PARTAGE POUR UN ENSEIGNEMENT À DISTANCE INCLUSIF, OUVERT, COLLABORATIF ET FIABLE.

Gervanne Bourquin (Directrice : Sylvie Rosienski-Pellerin), 2019
LITTÉRATURE DE JEUNESSE ET ÉDUCATION ÉMOTIONNELLE : LE POINT SUR LA QUESTION

name-withheld (Directrice : Dominique Scheffel-Dunand), 2018
LE TAXÈME COMME MARQUEUR STYLISTIQUE DE L’IDENTITÉ : ANALYSE INTERACTIONNELLE DE SCÈNES FILMIQUES DE ROCK THE CASBAH DE LAÏLA MARRAKEHI

Colibou Tchadouwa (Directeur : Aimé Avolonto), 2017
SYNTAXE DES PROCLITIQUES EN TEM

Site en construction.

Rencontrez nos étudiants et diplômés

Fiona Patterson - étudiante au doctorat

Dana Vuckovic - diplômée de Maîtrise


Postulez maintenant!