Skip to main content Skip to local navigation

A message from York’s senior administration about our commitment to combat racism, and strengthen equity and inclusion | Message de la haute direction de York quant à son engagement pour combattre le racisme et renforcer l’équité et l’inclusion

A message from York’s senior administration about our commitment to combat racism, and strengthen equity and inclusion | Message de la haute direction de York quant à son engagement pour combattre le racisme et renforcer l’équité et l’inclusion

La version française suit la version anglaise.

Dear York community,

All members of our community must be able to enjoy a safe environment for work and study, free of violence, harassment, intimidation, bullying, and discrimination. 

While York University considers paramount its obligations to maintain the privacy surrounding personnel matters, and carefully follows the collective agreement processes designed to ensure fairness, we find ourselves in a situation where harmful innuendo and inaccuracies about a specific case, involving multiple colleagues, are being shared widely on social media and beyond. We therefore feel it is important to clearly state that the University administration has taken great care to respect the due process rights of all those involved in the case in question and is fully seized of the need to respect their privacy and to provide a safe workplace, free of harassment and discrimination, to all of our employees.  

Recent stories shared online by many without the benefit of the full set of facts, and by many who are not subject to the same confidentiality constraints, are understandably a cause of concern, especially regarding the potential for additional trauma. Statements attributed to senior members of the University are simply inaccurate.  

The University senior administration recognizes that criticism is an essential part of a healthy society, and that faculty members are fully entitled to criticize and call for changes to the University itself, its policies, practices, and norms. We believe that debate, disagreement, and open dialogue help us make needed change in systems and institutions – and society – where racism and discrimination have long been structural.

We would like to provide an update on some of the important actions being taken at York to combat racism in all its forms. We acknowledge that to dismantle the deeply ingrained structures of power and privilege that have long allowed racism to thrive, we require a strong, accountable, and action-oriented way forward. We also acknowledge the hard work done by many racialized people, including Black and Indigenous peoples, who have carried the burden of progressive change in public institutions for too long. 

York’s first VP of Equity, People, and Culture was appointed in July 2019 and has moved forward with important work in consultation with members of our community to further advance equity and inclusion. This new role was created to shape how the institution supports all community members, especially those who are traditionally underrepresented. 

In addition to extensive work underway across all of the University’s Divisions and 11 Faculties, we want to highlight new and existing initiatives that reflect our collective commitment to strengthen and advance equity and inclusion at York, including:

  • The embedding of York's commitment to equity and inclusion in the University's Academic Plan 2020–25, shaping our strategic priorities as one of the most diverse universities in Canada.
  • The Indigenous Framework for York University: A Guide to Action, endorsed in 2017 by the Indigenous Council at York and the Vice-President Academic and Provost, building on the University’s distinct values, traditions, history, and vision. 
  • The development of the University’s Framework for Black Inclusion, launched in February 2021, following extensive community consultation. Related further community consultation and input about the Action Plan is now underway. 
  • The authorization in the current faculty hiring cycle of dedicated searches for 15 Black scholars and seven Indigenous scholars, strengthening specific program needs and increasing the representation of Black and Indigenous faculty across the University. 
  • York’s Decolonizing Research Action Plan that is currently being developed.
  • The York University–TD Bank Community Engagement Centre working to increase access to education and facilitate community-engaged research in the Black Creek neighbourhood.
  • The review, beginning in June 2020, of our pre-existing affirmative action program and unconscious bias education, being undertaken with the York University Faculty Association. 
  • The launch of the President’s Advisory Council on Equity, Diversity, and Inclusion under the leadership of the VP Equity, People, and Culture, with broad representation of approximately 50 students, staff and faculty community members from across the university in Fall 2020 with a goal of developing a pan-university EDI strategy.
  • A new self-identification form developed for faculty recruitment candidates to ensure that in future York will have disaggregated data on our recruitment of members of different racialized and visible minority groups, across all tenure stream faculty hiring.  
  • The appointment of a Senior Advisor, Equity and Representation, in the Division of Equity, People and Culture.
  • A new Postdoctoral Fellowship Program for Black and Indigenous Scholars launched in February 2021 as part of a wider commitment to promoting justice and embracing a variety of scholarly perspectives, backgrounds, and lived experiences.
  • An innovative Black Canadian Studies Certificate in the Faculty of Liberal Arts & Professional Studies.
  • The enhancement of our student self-identification data that is underway to support inclusive decision making. The student census, to be implemented in Fall 2021, will enable disaggregated data to inform program development that targets support where needed and helps to identify systemic barriers for students.
  • Dedicated research funds of $650K to support Indigenous, Black, and intersectionality scholarship.
  • Creation of the Organized Research Unit, Centre for Indigenous Knowledges and Languages (CIKL), to facilitate research involving both traditional and contemporary knowledges by Indigenous and non-Indigenous scholars.
  • York’s Centre for Human Rights, Equity, and Inclusion (REI) with a broad mandate to address complaints of harassment and discrimination for York’s over 60,000 faculty, instructors, staff, and students. The REI offers a robust human rights complaint service, responding to concerns and complaints using the provincial human rights legislation as a framework and related York policies and procedures.
  • Since June 2020, Student Community & Leadership Development (SCLD) and REI have hosted 10 Race & Privilege: Overdue Conversation sessions. Across these 10 sessions, more than 430 students, faculty, and staff participated.
  • Training sessions during our Division of Students Professional Development Week: An Honest, Overdue Conversation with Ourselves; Anti-Oppressive Communication Skills training.
  • A Professional Development Series offered by REI that 4000 community members have attended between May and December 2020.
  • REI also plays an important role in supporting the work of The Centre for Sexual Violence Response, Support & Education Office (The Centre) by investigating matters under the Sexual Violence Policy
  • Student Counselling, Health, and Well-being have undertaken the following initiatives: providing anti-oppressive clinical practice training for all staff and practicum students; meeting with researchers to discuss gaps identified related to supporting racialized students with increasing positive attitudes towards help-seeking behaviours; increasing supports to students facing issues related to racism and system discrimination; welcoming students to express their preference to meet with counsellors of a particular identity; supporting anti-oppression discussions and initiatives through the Community of Practice for Mental Health Professionals at York and developing a referral protocol between members of the Community of Practice to support students with counsellor preference-related requests; and beginning to develop an Anti-oppressive Clinical Consultation/Practice Framework.
  • All of the training conducted by Community Supports & Services (CSS) incorporates intersectionality into the learning outcomes and is an underlying principle of the work. For example, last year, CSS completed 118 training sessions for students, staff, and faculty that reached 5730 individuals. (This includes Active Bystander training, Training on the Code and addressing conflict, Adjudication and Tribunal training, Consent Play, Consent week activities, Sexual Violence Response Week events and campaigns, and two sessions with Dr. Haskell on Trauma-informed practices when addressing sexual violence complaints). This training addresses intersectionality and intentionally raises the consciousness of the learner on issues specific to Black and Indigenous community members and systemic barriers that exist.
  • Further actions are being planned and will continue to evolve based on community input, including in the areas of campus safety, representation, knowledge creation, and community engagement.

York has long been a leader in advancing the values of equity and social justice, and by their very definition, these are values that need to evolve over time. We acknowledge there is vitally important work still to do in addressing racial inequality and race-based discrimination. Building on York’s progressive legacy and thanks to the work of many community members who share those values, York has re-doubled efforts to advance specific initiatives and strategies to directly address racism and discrimination. We will continue to proudly do so, working in concert with those most impacted. In response to calls for accountability, quarterly updates on our progress will be provided. 

Sincerely,

Rhonda Lenton, President and Vice Chancellor
Lisa Philipps, Provost and Vice President Academic
Amir Asif, Vice President Research and Innovation
Sheila Cote-Meek, Vice President Equity, People and Culture
Lucy Fromowitz, Vice Provost Students
Carol McAulay, Vice President Finance and Administration
Louise Spencer, Acting Vice President Advancement


Chère communauté de York,

Tous les membres de notre communauté doivent pouvoir bénéficier d’un environnement de travail et d’étude sécuritaire, exempt de violence, de harcèlement, d’intimidation et de discrimination. 

L’Université York considère comme primordiale son obligation de préserver la confidentialité des questions relatives au personnel et respecte scrupuleusement les processus de la Convention collective conçus pour assurer l’équité. Cependant, nous nous trouvons dans une situation où des insinuations pernicieuses et des inexactitudes concernant une situation particulière, impliquant de multiples collègues, sont largement partagées sur les médias sociaux, entre autres. Nous estimons donc qu’il est important de préciser que l’administration de l’Université s’est assurée de l’application du cours normal de la loi pour toutes les personnes impliquées dans l’affaire en question; qu’elle est aussi pleinement consciente de la nécessité de respecter la vie privée et de fournir à tous ses employés un lieu de travail sécuritaire, exempt de harcèlement et de discrimination. 

Les témoignages récents partagés en ligne par de nombreuses personnes qui ne disposent pas de l’ensemble des faits et qui ne sont pas soumises aux mêmes contraintes de confidentialité sont, à juste titre, une source d’inquiétude en raison du potentiel de traumatismes additionnels. Des déclarations attribuées à de hauts dirigeants de l’Université sont tout simplement inexactes. 

La haute administration de l’Université reconnaît que la critique fait partie intégrante d’une société saine, et que les membres du corps professoral ont le droit de critiquer et de demander des changements relatifs à l’Université même, à ses politiques, à ses pratiques et à ses normes. Nous sommes convaincus que le débat, le désaccord et un dialogue ouvert contribuent à amener les changements nécessaires aux systèmes et aux institutions — et à la société — au sein desquels le racisme et la discrimination sont depuis longtemps des problèmes structurels.

Nous souhaitons également vous mettre au courant des mesures importantes prises à York pour combattre le racisme systémique sous toutes ses formes. Nous savons que pour éliminer les structures de pouvoir et de privilège profondément enracinées, qui ont longtemps permis au racisme de prospérer, nous devons adopter une approche forte, responsable et basée sur des actions. Nous reconnaissons également le travail acharné de nombreuses personnes racialisées, y compris les Noirs et les Autochtones, qui ont supporté pendant trop longtemps le fardeau du changement progressif dans les institutions publiques. 

La toute première vice-présidente de l’équité, des personnes et de la culture de York a été nommée en juillet 2019 et elle a entrepris des démarches importantes en concertation avec les membres de notre communauté pour faire progresser l’équité et l’inclusion. Ce nouveau rôle a été créé pour façonner la manière dont l’institution soutient tous les membres de la communauté, en particulier ceux qui sont traditionnellement sous-représentés. 

En plus du travail considérable en cours dans toutes les divisions et les 11 facultés de l’Université, nous souhaitons mettre en avant des initiatives nouvelles et existantes qui reflètent notre engagement collectif à renforcer et à faire progresser l’équité et l’inclusion à York, notamment :

  • L’enchâssement de l’engagement de York envers l’équité et l’inclusion dans le Plan académique 2020-2025 de l’Université, qui aligne nos priorités stratégiques et fait de York une des universités les plus diversifiées au Canada.
  • LeIndigenous Framework for York University: A Guide to Action, approuvé en 2017 par le Conseil autochtone de York et la rectrice et vice-présidente aux affaires académiques, qui repose sur les valeurs, les traditions, l’histoire et la vision distinctes de l’Université.
  • Le développement du Cadre pour l’inclusion des personnes noires, lancé en février 2021, à la suite de consultations communautaires exhaustives. D’autres consultations et contributions de la communauté au sujet du Plan d’action sont en cours. 
  • L’autorisation, pour le cycle d’embauche en cours, de recherches spécifiques pour quinze universitaires noirs et sept universitaires autochtones afin de renforcer les besoins spécifiques des programmes et d’accroître la représentation des personnes noires et autochtones au sein du corps professoral de toute l’Université. 
  • Le Plan d’action pour la décolonisation de la recherche à York, qui est en cours d’élaboration.
  • Le Centre d’engagement communautaire-Banque TD de l’Université York qui œuvre pour accroître l’accès à l’éducation et pour favoriser la recherche communautaire dans le quartier Black Creek.
  • L’examen, commencé en juin 2020, de notre programme préexistant d’action positive et de sensibilisation aux préjugés inconscients, entrepris avec l’Association des professeurs de l’Université York. 
  • Le lancement à l’automne 2020 du Conseil consultatif de la présidente sur l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) sous la direction de la vice-présidente de l’équité, des personnes et de la culture de York,incluant une vaste représentation d’environ 50 membres de la population étudiante, du personnel et du corps professoral, et ce dans le but de développer une stratégie EDI panuniversitaire.
  • L’élaboration d’un nouveau formulaire d’auto-identification pour le recrutement de candidats du corps professoral pour que York dispose désormais de données désagrégées sur le recrutement de membres de différents groupes de minorités racialisées et visibles dans le cadre de la procédure d’embauche de professeurs titulaires. 
  • La nomination d’un conseiller principal pour l’équité et la représentationdans la Division de l’équité, des personnes et de la culture.
  • Un nouveau programme de bourses postdoctorales pour les universitaires noirs et autochtones, lancé en février 2021 dans le cadre de l’engagement de l’Université à promouvoir la justice et à intégrer une diversité de points de vue, d’antécédents et d’expériences vécues.
  • Un certificat unique en son genre, le Black Canadian Studies Certificate, à la Faculté d’arts libéraux et d’études professionnelles.
  • Des efforts d’amélioration de la qualité de nos données d’auto-identification des étudiants pour appuyer une prise de décision inclusive. Le Recensement étudiant, qui sera mis en œuvre à l’automne 2021, permettra d’obtenir des données désagrégées afin d’éclairer le développement de programmes permettant de cibler les soutiens nécessaires et de définir les obstacles systémiques pour la population étudiante.
  • Des fonds de recherche dédiés, d’un montant de 650 000 $, pour appuyer l’érudition autochtone, noire et intersectionnelle.
  • La création du Centre for Indigenous Knowledges and Languages (CIKL), une unité de recherche organisée pour faciliter la recherche sur les savoirs traditionnels et contemporains par des chercheurs autochtones et non autochtones.
  • Le Centre des droits de la personne, de l’équité et de l’inclusion (REI) de l’Université York avec un mandat élargi pour traiter les plaintes de harcèlement et de discrimination pour les quelque 60 000 professeurs, enseignants, employés et étudiants de York.Le REI offre des services robustes pour les plaintes en matière de droits de la personne et il répond aux préoccupations et aux plaintes conformément au Code des droits de la personne de l’Ontario et aux politiques et procédures associées de York.
  • Une série de formations professionnelles offertes par le REI auxquelles 4 000 membres de la communauté ont participé entre mai et décembre 2020.
  • Le REI joue également un rôle important pour appuyer le travaildu Centre d’intervention, de soutien et d’éducation contre la violence sexuelle (le Centre) en enquêtant sur les questions liées à la Politique sur la violence sexuelle
  • Le personnel des SAS a participé à une formation anti-oppression et antiracisme envers les personnes noires. 
  • Le service Student Counselling, Health and Well-being a entrepris les initiatives suivantes : fournir à l’ensemble du personnel et des stagiaires une formation anti-oppression liée à la pratique clinique; rencontrer des membres de la communauté de recherche pour discuter des lacunes identifiées en matière de soutien à la population étudiante racialisée, en favorisant une attitude positive envers les demandes d’aide; accroître le soutien à la population étudiante confrontée à des problèmes de racisme et de discrimination systémique; encourager les étudiants et étudiantes à exprimer leurs préférences d’identité lors de rencontres avec des spécialistes; appuyer les discussions et les initiatives anti-oppression par l’entremise de la communauté de pratique des professionnels de la santé mentale à York et développer un protocole de référence entre les membres de la communauté de pratique pour aider les étudiants ayant des préférences d’identité pour les conseillers; commencer à développer un cadre de consultation clinique/de pratique anti-oppression.
  • Par exemple, l’année dernière, CSS a organisé 118 sessions de formation qui ont touché 5 730 membres de la population étudiante, du personnel et du corps professoral. (Elles comprennent la formation « Spectateur actif », une formation sur le Code et la gestion des conflits, la formation Adjudication and Tribunal training, et la formation Consent Play, les activités de la Semaine du consentement, les événements et les campagnes de la Semaine de réponse à la violence sexuelle ainsi que deux rencontres avec le Dr Haskell sur les pratiques de prise en compte des traumatismes lors du traitement de plaintes pour violence sexuelle). Ces formations abordent l’intersectionnalité et sensibilisent les apprenants aux questions propres aux membres des communautés noires et autochtones et aux obstacles systémiques existants.
  • D’autres actions sont prévues et continueront d’évoluer en fonction des commentaires de la communauté, notamment dans les domaines de la sécurité sur le campus, de la représentation, de la création de savoirs et de l’engagement communautaire.

York est depuis longtemps un chef de file en matière de promotion des valeurs progressistes. Par leur définition même, ces valeurs doivent évoluer dans le temps. Nous reconnaissons qu’il reste un travail d’une importance capitale à faire pour lutter contre l’inégalité raciale et la discrimination fondée sur la race. En s’appuyant sur l’héritage progressiste de York et grâce au travail de nombreux membres de la communauté qui partagent nos valeurs, York a redoublé d’efforts pour faire avancer des initiatives et des stratégies spécifiques pour s’attaquer directement au racisme et à la discrimination. Nous continuerons fièrement à le faire en travaillant de concert avec les personnes les plus touchées. En réponse aux appels à la responsabilisation, nous fournirons des rapports de progrès trimestriels. 

Cordialement,

Rhonda Lenton, présidente et vice-chancelière
Lisa Philipps, rectrice et vice-présidente aux affaires académiques
Amir Asif, vice-président de la recherche et de l’innovation
Sheila Cote-Meek, vice-présidente de l’équité, des personnes et de la culture
Lucy Fromowitz, vice-rectrice aux affaires étudiantes
Carol McAulay, vice-présidente des finances et de l’administration
Louise Spencer, vice-présidente par intérim de l’avancement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *